langouste

un bon repas..

Voilà notre prochain repas sous le soleil des caraïbes ! Aprés avoir mangé de la dorade "corifène" nous passons au plat de luxe, la langouste ! L'avantage des villages de pécheurs c'est qu'on nous apporte directement la pêche pour voir si cela nous intéresse ou non.

Comme vous le voyez, à chacun sa pêche : Doudou pour l'un et langoustes pour les autres. Aussi, la photo a été prise dans le jardin, devant la terrasse avec la mer en fond, au loin.

Revenons à notre pêcheur : il devait nous amener ce matin avec son bateau visiter l'île de Cayo Arena (la perle de la côte nord) d'ailleurs en photo sur le site. Malheureusement pour nous, aujourd'hui le beau temps n'est pas au rendez-vous, le temps est gris et annoncé ainsi jusqu'à ce week-end. Donc changement d'emploi du temps ; ici c'est monnaie courante de ne prévoir qu'une chose par jour en s'adaptant soit à la météo soit au flegme dominicain. Alors j'ai inauguré ma machine à laver : c'est un luxe d'en posséder une même si cela nous fait revenir à un temps que je n'ai pas connu ! Elle est toute en plastique, possède deux cuves : l'une pour laver, l'autre pour essorer. De plus je dois mettre l'eau avec le tuyau d'arrosage pour charger la cuve, vider l'eau pour en remettre de la propre pour le rinçage, puis vidanger. Ensuite, je sors tout de la cuve et essore dans la cuve d'à côté vêtements par vêtements : cela m'a pris pas mal de temps pour faire ma lessive !!

Je voulais aussi vous faire partager notre quotidien et vous montrer comment étaient tressées certaines palissades "naturelles"

Ces palissades sont faites avec de la canne, le même matériau utilisé pour faire les toits : ce sont les feuilles des palmiers que l'on trouve en grande quantité sur l'île et qui tressées font de superbes toitures et autres protections naturelles. Cela remplacerait la "brande" chez nous.